Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog de snj-normandie.over-blog.com
  • Le blog de snj-normandie.over-blog.com
  • : Le syndicat national des journalistes propose ce blog à tous ses adhérents et sympathisants pour faire le point sur l'actualité sociale dans les entreprises de presse de Normandie.
  • Contact

Syndiquez-vous !

Plus qu'une possibilité, c'est devenu aujourd'hui une nécessité. Face à un actionnariat de presse qui ne cesse de se concentrer, qui chaque jour multiplie les atteintes aux conditions de travail (blocage des salaires, tentatives de supprimer des RTT, plans sociaux qu'ils soient officiels ou déguisés), qui met en oeuvre des stratégies globales (notamment sur les droits d'auteur), le SNJ apporte ses réponses. Majoritaire dans la profession, il sera d'autant plus fort que ses militants seront plus nombreux.

Recherche

En musique

15 février 2011 2 15 /02 /février /2011 09:57

La majorité sénatoriale a rejeté une proposition de loi présentée par David Assouline (PS) visant à conforter l'indépendance des rédactions des entreprises de presse.

La reconnaissance juridique de l'équipe rédactionnelle, qui est une des revendications cardinales du SNJ face à une presse de plus en plus concentrée et tenue par des actionnaires qui sont par ailleurs de gros consomateurs de finances publiques (Bolloré, Bouygues par exemple) vise à rééquilibrer les rapports dans l'entreprise et à séparer la rédaction des propriétaires/actionnaires. Elle doit consacrer le fait que ce droit collectif permet aux rédactions de poursuivre leur mission d'informer et de rester indépendantes.
Ce texte voulait instaurer la reconnaissance juridique des rédactions avec l'institution obligatoire au sein de toute entreprise de presse d'une entité chargée de représenter l'équipe de rédaction.
Il proposait également la transparence financière des entreprises de presse avec la publication non seulement du nom des actionnaires détenant plus de 10% du capital mais aussi de tous les changements intervenus sur le statut, la direction ou l'actionnariat des entreprises.
"Nous devons chercher les moyens législatifs pour contrecarrer l'uniformisation qui entoure le droit du citoyen d'être informé mais aussi de contester" a expliqué M. Assouline. "Le pluralisme et la liberté ne sont pas garantis par le nombre de titres" qui "est illusoire quand la propriété des titres est concentrée en un petit nombre de mains", a-t-il assuré.
Il a estimé que "les barrières" que le législateur a opposées à cette concentration "ne suffisent plus", citant Bouygues qui "possède déjà 4 chaînes gratuites et douze chaînes payantes".
Le rapporteur UMP de la commission de la Culture, Jean-Pierre Leleux, a qualifié le dispositif proposé de "louable" mais "complexe" ajoutant qu'il ne tenait "pas compte de la diversité des entreprises de presse".
Le ministre de la Culture et de la Communication Frédéric Mitterrand s'est également prononcé contre, jugeant que le texte confisquait "le dialogue permanent entre un média et son public" et affaiblissait "une presse d'opinion fondée sur la fidélité à son public".

On sait désormais de quel côté le manche du marteau est tenu...

Partager cet article

Repost 0
Published by SNJ - dans loi
commenter cet article

commentaires