Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog de snj-normandie.over-blog.com
  • Le blog de snj-normandie.over-blog.com
  • : Le syndicat national des journalistes propose ce blog à tous ses adhérents et sympathisants pour faire le point sur l'actualité sociale dans les entreprises de presse de Normandie.
  • Contact

Syndiquez-vous !

Plus qu'une possibilité, c'est devenu aujourd'hui une nécessité. Face à un actionnariat de presse qui ne cesse de se concentrer, qui chaque jour multiplie les atteintes aux conditions de travail (blocage des salaires, tentatives de supprimer des RTT, plans sociaux qu'ils soient officiels ou déguisés), qui met en oeuvre des stratégies globales (notamment sur les droits d'auteur), le SNJ apporte ses réponses. Majoritaire dans la profession, il sera d'autant plus fort que ses militants seront plus nombreux.

Recherche

En musique

25 avril 2010 7 25 /04 /avril /2010 16:46

L'oeil rivé sur le nombre de visiteurs unique des sites web des journaux, les éditeurs continuent à marche forcée le passage des rédactions au bi-média. Voire au media global, concept amusant qui ressort davantage du marketing que du journalisme et où c'est la "marque", sa reconnaissance, qui prime pour valoriser ou non une information.

Evidemment, à chaque fois que le SNJ s'élève contre cette marche forcée qui ne s'accompagne pas d'embauches ou d'une organisation de travail claire, il passe pour un nid d'archéos en colère, décidé à mettre en péril un modèle économique que personne n'a encore trouvé pour vendre des informations.
Deux exemples normands. Une pigiste de la Manche explique : " Il y a un mois déjà, j'étais - comme les différents collaborateurs Régions de La Gazette des communes (groupe Moniteur) - sollicitée pour donner mon accord à une majoration de 5% sur le prix du " feuillet web " en échange du droit de le réexploiter sur d'autres supports. A ce jour, je ne me suis toujours pas résignée à dire oui". Pourquoi ? Parce quà force de rééxploiter les mêmes papiers dans divers titres, la presse perd son pluralisme, donc perd ses lecteurs et perd aussi ses emplois. C'est parce que chaque titre était, il y a quinze ans, en position d'offrir des infos spécifiques à chacun, que le contrat de lecture était assuré. A force de perdre leur spécificité en mutualisant leurs contenus, les titres ont perdu la confiance de leurs lecteurs qui sont entre 2 et 5 % chaque année à se détourner de la PQR.
Autre exemple : la vision d'un éditeur - Groupe Hersant Media - pour ne pas le nommer. Il a récemment convoqué les organisations syndicales pour tenter de créer, comme la loi l'y autorise mais ne l'y contraint pas, "une famille cohérente de presse". Cela permettrait à chaque titre du groupe (Nice Matin, La Provence, L'Union, Paris-Normandie & Co) de se transmettre en temps réel des articles en provenance des régions de diffusion. Un "plus éditorial pour les lecteurs"? Pas vraiment : un article est rédigé soit pour un titre défini (on n'écrit pas un papier relatant un accident de la même façon si on est dans la région concernée ou pas), soit comme un article d'agence destiné à être repris partout. A terme, une famille cohérente de presse, ce serait l'uniformisation rampante des contenus des journaux qui permettrait une saignée massive d'emplois. Mais c'est en défendant l'emploi dans les rédactions, et par extension le pluralisme des titres, que les lecteurs renoueront, ou à tout le moins ne fuiront pas, les titres de la presse de province.
Le SNJ Normandie

 

Partager cet article

Repost 0
Published by SNJ - dans syndicat
commenter cet article

commentaires