Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog de snj-normandie.over-blog.com
  • Le blog de snj-normandie.over-blog.com
  • : Le syndicat national des journalistes propose ce blog à tous ses adhérents et sympathisants pour faire le point sur l'actualité sociale dans les entreprises de presse de Normandie.
  • Contact

Syndiquez-vous !

Plus qu'une possibilité, c'est devenu aujourd'hui une nécessité. Face à un actionnariat de presse qui ne cesse de se concentrer, qui chaque jour multiplie les atteintes aux conditions de travail (blocage des salaires, tentatives de supprimer des RTT, plans sociaux qu'ils soient officiels ou déguisés), qui met en oeuvre des stratégies globales (notamment sur les droits d'auteur), le SNJ apporte ses réponses. Majoritaire dans la profession, il sera d'autant plus fort que ses militants seront plus nombreux.

Recherche

En musique

28 novembre 2011 1 28 /11 /novembre /2011 16:06

L’expert-comptable du comité d’entreprise de l’UES Publihebdos, le cabinet Syndex, vient de rendre son rapport sur les comptes 2010 et les comptes prévisionnels 2011. Une nouvelle fois, les élus du CE ont appris que l‘exercice écoulé avait été extrêmement profitable : « Le résultat opérationnel Groupe ressort à 7,65 millions d’euros soit 12 % du produit net, en hausse de + 2,43 millions d’euros », écrit Syndex. 1,53 million d’euros ont été versés à l’actionnaire en 2010.
Un tel niveau de résultat est exceptionnel. Il ne se rencontre nulle part ailleurs dans le secteur de la presse. Dans l’industrie aussi, le taux de profit de Publihebdos ferait saliver bien des actionnaires.
Pourtant la direction de Publihebdos continue d’afficher, dans sa communication interne et devant les représentants du personnel, un pessimisme de façade. Il s’agit de faire accroire en prenant un air soucieux que de lourds nuages noirs s’amoncellent au-dessus de l’entreprise. Dans quel but ? Pour décourager toute revendication salariale, pardi !
Que dit le rapport Syndex ? Il établit que les fantastiques résultats financiers de Publihebdos résultent d’une habile « optimisation fiscale » et surtout d’une impressionnante « maîtrise des charges ». En 2010 s’est ajoutée la forte baisse du prix du papier.
Les salariés ont depuis trop longtemps fait les frais de la « maîtrise des charges » : augmentations salariales minimales, suppressions de postes et, corollairement, augmentation de la charge de travail.
Dans le contexte de prospérité que connaît Publihebdos, il est inouï de s’entendre dire que des postes de journalistes sont supprimés aux Nouvelles de Versailles et aux Nouvelles de Falaise « à cause des difficultés que rencontre le groupe » (sic). Et ce ne sont malheureusement que des exemples. Les postes de secrétaires d’accueil sont aujourd’hui plus que jamais dans la ligne de mire de la direction. Celle-ci annonce en outre qu'elle se saisira de « toutes les opportunités » pour supprimer des emplois à la PAO.
A l’occasion du dernier comité d’entreprise, le Syndicat national des journalistes (SNJ) a prévenu la direction de Publihebdos que le nouveau serrage de vis à l’oeuvre dans l’entreprise, observé de toutes parts, ne pourrait se faire sur le dos des salariés.

 

Rennes, le 28 novembre 2011.
Syndicat national des journalistes – Publihebdos.

Partager cet article

Repost 0
Published by SNJ - dans entreprises
commenter cet article

commentaires