Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog de snj-normandie.over-blog.com
  • Le blog de snj-normandie.over-blog.com
  • : Le syndicat national des journalistes propose ce blog à tous ses adhérents et sympathisants pour faire le point sur l'actualité sociale dans les entreprises de presse de Normandie.
  • Contact

Syndiquez-vous !

Plus qu'une possibilité, c'est devenu aujourd'hui une nécessité. Face à un actionnariat de presse qui ne cesse de se concentrer, qui chaque jour multiplie les atteintes aux conditions de travail (blocage des salaires, tentatives de supprimer des RTT, plans sociaux qu'ils soient officiels ou déguisés), qui met en oeuvre des stratégies globales (notamment sur les droits d'auteur), le SNJ apporte ses réponses. Majoritaire dans la profession, il sera d'autant plus fort que ses militants seront plus nombreux.

Recherche

En musique

18 septembre 2010 6 18 /09 /septembre /2010 17:09

Un communiqué du SNJ du Télégramme (Brest) porte une lumière crue sur les dégradations des conditions de travail des journalistes. Le SNJ se portera systématiquement aux côtés des journalistes dont on empêche la réalisation de leur métier par des violences ou des intimidations. Une affaire qui en rapelle une autre, quand une consoeur rouennaise fut matraquée par les forces de l'ordre lors d'une manifestation en 2007 et sa direction ne lui avait guère apporté son soutien.

 

S N J - L e T é l é g r a m m e


Journaliste agressée :
droit d'informer en danger


Le samedi 11 septembre, alors qu’elle tournait pour le web des images du festival de Saint-Nolff dans le cadre de son travail de journaliste au Télégramme, notre consoeur Catherine Lozac'h a été physiquement agressée par un vigile d'une société de sécurité.
L’auteur et les responsables de cette pitoyable attitude devront répondre de leurs actes devant la justice puisque notre collègue, qui a subi cinq jours d'arrêt de travail, a déposé plainte.
Au-delà de l'émotion, le SNJ sera très attentif au soutien et à la réalité de l’engagement de la direction du Télégramme aux côtés de notre consoeur.
Le SNJ sera d'autant plus vigilant sur les suites données à cette affaire, qu'elle constitue aussi une nouvelle atteinte au droit d’informer.
Les journalistes du Télégramme qui cherchent quotidiennement à faire leur travail d'information s'attendent à être épaulés sans équivoque (*) par leur rédaction en chef.

 

Le 17 septembre 2010

 

 

(*) En novembre 2008 deux journalistes ont été pris à partie au cours d’une manifestation de la FDSEA après avoir pris des photos. Leur appareil avait finalement été jeté dans un feu de palettes. La rédaction en chef avait répondu : “Nous avons décidé de boycotter désormais ce genre de manifestation tardive, qui comporte quelques risques inutiles et  n'apporte pas le plus souvent de plus-value à l'information”, tout en demandant aux journalistes de porter eux-mêmes plainte alors que le matériel détruit appartenait au Télégramme.

Partager cet article

Repost 0
Published by SNJ - dans syndicat
commenter cet article

commentaires